Fisker coupe définitivement le courant?

09/04/13 à 07:47 - Mise à jour à 07:47

Source: Le Vif

Fisker se trouve au bord de la faillite. Après de sérieux problèmes financiers, aujourd'hui, la quasi totalité du personnel a été remerciée. La fin d'un joli rêve est en vue.

Fisker coupe définitivement le courant?

Henrik Fisker a débuté ses activités en 2007 lorsqu'il décide de fonder une entreprise spécialisée dans les sportives très exclusives intégrant des technologies innovantes, dont la motorisation hybride. Deux ans plus tard le monde découvre le concept Karma dont la production débute en 2011. Mais le projet n'est pas de tout repos, dès les premières heures. Parmi les premières voitures, certaines sont sujettes à problème, quelques cas de voitures parties en fumées ternissent le tableau. Ensuite, le fabricant de batteries A123 fait face à des difficultés, ce qui se répercute sur l'assemblage des Karma, jusqu'à l'arrêt complet de la chaîne en juillet de l'année dernière. C'est l'effet boule de neige car suite à ces déboires, Henri Fisker ne peut rembourser le prêt de 500 millions de dollars reçu des autorités américaines. L'espoir de nouveaux investisseurs est intervenu plusieurs fois mais sans réel aboutissement. L'estocade finale est intervenue il y a peu, lorsque Henri Fisker lui-même décide de démissionner. Enfin, ce ne sont pas moins de 150 des 200 collaborateurs qui viennent d'être remerciés, signifiant désormais une fin inéluctable de l'aventure Fisker. Dommage. (Belga)(CORRESPONDENT : Belga)(EDITOR : Belga)

Nos partenaires