Faible consommation, durée de vie... les priorités lors de l'achat d'une voiture

13/01/15 à 11:06 - Mise à jour à 11:06

Source: Le Vif

Selon une étude de KPMG, 200 décideurs mondiaux appartenant au secteur automobile pensent que les consommateurs vont continuer, au cours des cinq prochaines années, à privilégier les caractéristiques traditionnelles des produits lors du processus d'achat.

Faible consommation, durée de vie... les priorités lors de l'achat d'une voiture

© iStock

D'après les répondants de la 16e "Global Automotive Executive Survey" de KPMG, les consommateurs vont continuer, au cours des cinq prochaines années, à privilégier les caractéristiques traditionnelles des produits lors du processus d'achat.

C'est pourquoi le secteur automobile pense que - comme en 2013 et en 2014 - la consommation de carburant (67%) est appelée à demeurer l'argument de vente le plus important. Viennent ensuite une plus longue durée de vie (53%), les innovations dans le domaine de la sécurité (52%) ainsi que de l'ergonomie et du confort (49%).

Dans le même temps, les répondants placent les innovations technologiques qui doivent assurer une plus grande connectivité entre le conducteur, sa voiture et son environnement plus bas dans le top du top-10 des attentes clients pour les cinq prochaines années.

7. Solutions plug-in de navigation, de reconnaissance vocale et d'appareils internet mobiles (38%);

8. Services de mobilité, comme l'auto partagée (24%);

9. Télématique et services d'assistance personnelle (19%);

10. Utilisation de motorisations alternatives comme la propulsion électrique via les piles à combustible, les biocarburants et l'énergie solaire (18%).

Plus de grandes perspectives de croissance

"L'enquête KPMG montre que la majeure partie de l'industrie automobile s'en tient à des recettes éprouvées" commente Frank Vancamp, Automotive Partner chez KPMG. "D'un point de vue belge, il existe un consensus sur le fait que le marché automobile traditionnel ne présente plus de grandes perspectives de croissance", précise encore Frank Vancamp. "Il existe de nombreuses possibilités pour les constructeurs qui veulent se diversifier et ne pas seulement vendre des voitures, mais aussi proposer toute une palette de services susceptibles de répondre à la demande croissante pour une mobilité plus efficace et de nouveaux concepts au sein desquels la voiture s'inscrit dans un 'pack" de mobilité global, un budget mobilité et la formule de l'auto partagée."

En savoir plus sur:

Nos partenaires