Diminution des immatriculations de deux roues en 2017

10/01/18 à 09:03 - Mise à jour à 09:03

Source: Belga

Les chiffres des immatriculations des motos et scooters neufs enregistrent une baisse de 12,8%, de 25.507 unités en 2016 à 22.247 en 2017, annonce mercredi la Fédération belge et luxembourgeoise de l'Automobile et du Cycle (Febiac) à l'occasion de la journée presse du salon de l'auto. Selon la Febiac, il faut avant tout y voir des modifications législatives plutôt qu'un recul du marché.

Diminution des immatriculations de deux roues en 2017

Image d'archives © BELGA

"2016 et 2017 ont été des années atypiques en raison de l'entrée en vigueur en 2017 de la norme Euro 4 pour motos et scooters et de la modification de la loi sur les conditions d'homologation des quads et trikes fin 2016", explique Stijn Vancuyck, conseiller deux-roues motorisés à la Febiac. "En vue de l'introduction de cette norme Euro 4, des motos et des scooters qui relevaient de la norme Euro 3 ont été immatriculés en 2016 de manière à pouvoir encore les vendre en 2017. En ce qui concerne les quads, les conditions d'homologation ont été modifiées. Ainsi, depuis 2017, ceux-ci sont plutôt immatriculés comme véhicules agricoles que comme quatre-roues motorisés."

En ne comptant que les deux-roues motorisés (scooters et motos), la baisse du nombre d'immatriculations s'élève à 8%, de 22.841 en 2016 à 21.020 en 2017. "Et le nombre total d'immatriculations (y compris les quads et trikes) pour 2017 se situe quasiment au même niveau que celui de 2015. Par rapport à cette dernière année, la baisse n'est que de 2%", conclut la Febiac.

BMW est la marque la plus populaire en Belgique avec 14,09% de parts de marché, devant Yamaha (12,50%) et Honda (12,25%).

Les palais 8 et 9 de Brussels Expo sont consacrés aux deux roues, qui voient leur espace d'exposition agrandi cette année.

Newsletter

Ne manquez plus l'actualité importante du jour. Abonnez-vous à ces newsletters.

Nos partenaires