D'extraordinaires Mercedes de record à Goodwood

20/06/16 à 15:09 - Mise à jour à 15:09

Source: Belga

Dans le cadre du "Festival of Speed" de Goodwood, Mercedes-Benz exposera la voiture de record qui, en 1936, atteignit 372,1 km/h sur l'autoroute reliant Francfort à Darmstadt (autoroute A5 actuelle).

D'extraordinaires Mercedes de record à Goodwood

D'extraordinaires Mercedes de record à Goodwood © BELGA

En 1936, année des jeux olympiques de Berlin, une lutte de prestige oppose Mercedes-Benz à Auto Union. L'enjeu? Le record de vitesse sur route. Chez Mercedes, on développe une voiture de record (photo) sur base de la monoplace de Grand Prix W25. Sa carrosserie, à l'aérodynamique soigneusement étudiée, intègre les roues: elle est mise au point dans la soufflerie des usines Zeppelin, à Friedrichsafen, sur les bords du lac de Constance. C'est tout sauf un détail puisqu'à 370 km/h, la résistance à la pénétration dans l'air est 14 fois plus élevée qu'à 100 km/h! Le véhicule est animé par un V12 de 5,5 litres développant 616 ch à 5.800 tr/m. La tentative est couronnée de succès: Rudi Caracciola, pilote emblématique de la marque de Stuttgart, s'adjuge trois records et atteint la vitesse de 372,1 km/h. Mais le duel avec Auto-Union se poursuit et en 1937, après une semaine peu satisfaisante, Mercedes prend la décision de remanier profondément sa voiture de record. La carrosserie est plus aérodynamique encore, avec un Cx de 0,17, obtenu, entre autres par la suppression de la prise d'air frontale! Pour rendre cela possible, les ingénieurs montent un réservoir de 100 litres d'eau et de glace afin d'assurer le refroidissement moteur! La puissance est portée à 765 ch. Au commandes de cet engin, dont le châssis sera exposé dans quelques jours à Goodwood, Caracciola atteindra 432,7 km/h, une vitesse qui reste à ce jour la plus élevée jamais atteinte sur une route "normale" c'est-à-dire ouverte d'ordinaire à la circulation.(Belga)

Nos partenaires