Conduite automatisée: Opel rejoint le projet Ko-HAF

10/08/15 à 11:25 - Mise à jour à 12:15

Source: Belga

Tout conducteur passant beaucoup de temps en voiture s'est un jour demandé si tout ce temps perdu n'aurait pas pu être mieux utilisé. La solution pourrait être la conduite automatisée, sur laquelle Opel et d'autres partenaires travaillent dans le cadre du

Conduite automatisée: Opel rejoint le projet Ko-HAF

Un des plus gros défis auquel doit faire face la conduite automatisée est de pouvoir compter sur des systèmes de cartographie ultra-détaillées (afin que la voiture connaisse exactement le profil de la route qu'elle va emprunter) et de la façon de désengager la voiture de son statut de conduite automatisée, et donc de redonner la main au conducteur. Ce sont deux domaines de la conduite automatisée intensivement étudiés par Opel dans le cadre du programme de recherche "Ko-HAF" (Kooperatives hochautomatisiertes Fahren, coopération pour une conduite hautement automatisée), un projet allemand visant à développer la conduite automatisée. Afin de pouvoir évaluer le plus précisément possible les manoeuvres à effectuer, la voiture doit être en possession de nettement plus d'informations qu'elle ne peut en recueillir de ses capteurs et de son système de navigation embarqué.C'est là qu'interviennent "Ko-HAF" et Opel, qui travaillent sur une solution de fond appelée Serveur de sécurité. Au sein de "Ko-HAF", les voitures communiquent avec le Serveur de sécurité, capable de fournir des informations comme la présence et la qualité des marquages de voie ou celles de la présence d'objets sur la route données par leurs propres capteurs embarqués. Opel va construire un prototype qui permettra de valider le fonctionnement des manoeuvres essentielles de conduite automatisée sur autoroute conçues dans le cadre de cette coopération: entrée automatique sur l'autoroute, intégration dans le flot de circulation, roulage sur autoroute avec manoeuvres de dépassement et enfin sortie automatique de l'autoroute. Le programme de recherche "Ko-HAF" a débuté en juin 2015 et doit durer jusqu'en novembre 2018. Le projet dispose d'un budget totalisant 36,3 millions d'euros et est soutenu par le ministère fédéral allemand de l'Economie et de l'Energie.(Belga)

Nos partenaires