Chaque continent à son carburant

10/11/14 à 08:17 - Mise à jour à 08:45

Source: Belga

Bosch développe des moteurs et en particulier des systèmes d'injection pour des constructeurs dans le monde entier.

Chaque continent à son carburant

Du coup, le spécialiste possède une vue très précise sur les carburants utilisés dans les diverses parties du monde. Au niveau mondial, environ trois quarts des véhicules de la planète roulent à l'essence. C'est encore plus marqué en Chine (le marché en croissance par excellence) où quasiment tout le monde utilise de l'essence. Plus de la moitié de ces moteurs à essence fonctionnent encore grâce à une injection indirecte. Pourtant, l'injection directe permet d'abaisser la consommation de 15%. En Europe et en Inde, les automobilistes privilégient encore beaucoup le Diesel, avec une bonne moitié de ce type de moteur composant le parc. L'heure du Diesel ne semble pas encore venue car même aux USA, on relève une montée en puissance, ces dernières années, des moteurs au "mazout". Aujourd'hui la proportion du Diesel est encore faible aux Etats-Unis, de l'ordre de 3%, mais Bosch s'attend à une part de 10% pour 2018. En Corée du Sud, le Diesel est aussi clairement "à la mode". Pour ce qui concerne le Japon, ce pays joue les marchés précurseurs sur le plan des nouvelles technologies puisque 20% des voitures vendues là-bas sont des hybrides. En outre, la voiture électrique y connaît aussi une belle percée. Il faut dire que le Japon est très à cheval sur la baisse des émissions nocives en raison des taux de population très élevés dans les grandes villes. L'électricité représente dès lors une des solutions d'avenir. L'éthanol est principalement utilisé au Brésil. Enfin, le dernier carburant important est le gaz (CNG). Ces dix dernières années, sa part a progressé de 25%. Le gros avantage du gaz réside dans le prix attractif de ce carburant et ses faibles émissions de CO2 (-25% par rapport à l'essence). (Belga) (Belga)

Nos partenaires