Attention au rhume des foins au volant

02/04/14 à 21:44 - Mise à jour à 21:44

Source: Le Vif

De plus en plus de gens souffrent d'allergies. L'une des plus répandues et certainement le rhume des foins, qui, avec son cortège d'éternuements et de larmes, ne fait pas du tout bon ménage avec la conduite automobile. Mieux vaut le savoir¿

Attention au rhume des foins au volant

La saison des pollens a commencé cette année bien plus tôt que de coutume, suite à un hiver très doux et à un printemps précoce. Selon Touring, 1,8 million de Belges souffriraient du rhume des foins. Or éternuer au volant n'est pas sans risque: lorsque l'on éternue, on ferme brièvement les yeux. On n'y peut rien, c'est un mouvement réflexe. Mais au volant, cela peut être très dangereux d'être ainsi "aveuglé" une fraction de seconde. Pendant ce temps, la voiture a parcouru plusieurs mètres. D'après Touring, les particules fines (comme celles émises par les moteurs diesel) sont aussi à l'origine de réactions allergiques. C'est pourquoi il est conseillé aux automobilistes sujets au rhume des foins de fermer les fenêtres de leur véhicule et de passer régulièrement un coup d'aspirateur dans l'habitacle. Et pour les voitures qui sont équipées d'un filtre à pollens, il n'est pas inutile de le remplacer de temps à autre. Dernière précaution: à celles et ceux qui prennent un antihistaminique, il est recommandé de demander conseil auprès d'un pharmacien: certains de ces médicaments peuvent induire une légère somnolence qu'il convient absolument d'éviter au volant.(Belga)

Nos partenaires