2.111 km avec un seul plein pour l'Opel Insignia

15/04/16 à 20:37 - Mise à jour à 20:37

Source: Belga

Le Suisse Felix Egolf, est ce que l'on appelle aujourd'hui un " hypermiler " : pour son voyage qui lui a fait faire un aller-retour entre les Alpes et la Mer du Nord, il a réussi à limiter sa consommation à 3,46 litres de gasoil aux 100 kilomètres, au volant d'une Opel insignia 1.6 CDTI.

2.111 km avec un seul plein pour l'Opel Insignia

2.111 km avec un seul plein pour l'Opel Insignia © BELGA

L'Opel Insignia 1.6 CDTI ne consommé officiellement que de 3,8 à 3,9 litres/100 km. Mais un Suisse vient de montrer que ces chiffres peuvent encore être nettement abaissés dans des conditions de circulation normales sur des routes européennes. Felix Egolf, pilote d'Airbus à la retraite, fait partie d'une communauté qui cherche en permanence à établir de nouvelles valeurs de consommation minimale. Pour son voyage qui lui a fait faire un aller-retour entre les Alpes et la Mer Baltique, il a réussi à limiter sa consommation à 3,46 litres de gasoil aux 100 kilomètres. Il a ainsi pu parcourir 2.111 kilomètres avec un seul plein. Le périple de Felix Egolf a commencé à Lucerne le 6 avril. De là, il s'est rendu au siège d'Opel à Rüsselsheim en passant par la Forêt Noire. Le périple d'écoconduite entrepris par Felix Egolf l'a emmené ensuite à Münster, Oldenburg puis Cuxhaven, port sur les rives de la Baltique, à hauteur de Hambourg. L'itinéraire du retour passait par Hanovre, Kassel, St-Gall avant de se terminer victorieusement à Zurich le 8 avril. " Cela faisait pas mal de temps déjà que j'avais envie de franchir la barre des 2.000 kilomètres, mais je ne trouvais pas la voiture qui en soit capable. L'excellente aérodynamique de l'Opel Insignia et le montage de pneus à faible résistance au roulage Continental Eco Contact 5 ont contribué à ce résultat. Ce périple en écoconduite avec l'Opel Insignia montre également que toute personne qui conduit en anticipant peut facilement égaler ou améliorer les chiffres officiels de consommation. Tout le monde peut devenir un hypermiler, " a expliqué Felix Egolf.(Belga)

Nos partenaires