Ma biographie

Journaliste


Maxime Prévot: "La Wallonie fait tout sauf de la figuration en matière de santé"

Maxime Prévot: "La Wallonie fait tout sauf de la figuration en matière de santé"

Place des Célestines à Namur. Dans son superbe bureau, le ministre wallon de la Santé nous accueille pour une interview de rentrée. Ou plutôt de bilan, après deux ans de mandats. Frustré de ne pas avoir tous les leviers nécessaires à l'application de sa politique de Santé publique, le ministre dit se retrouver " mitan del voye, avec la satisfaction d'avoir aujourd'hui plus d'outils qu'hier pour mener une politique cohérente, mais en ne disposant pas non plus de tous les leviers utiles pour nous permettre d'aller de l'avant. "14 réactions


"Je suis médecin, pas soldat": quatre ans sur le front syrien

"Je suis médecin, pas soldat": quatre ans sur le front syrien

Laurent Zanella - Les médecins syriens endurent encore aujourd'hui l'épreuve de la guerre civile qui gangrène le pays depuis bientôt cinq ans, sans compter la présence du groupe terroriste État islamique sur une bonne partie du territoire. Récit de quatre années passées sur le front à tenter de conserver les soins de santé syriens.2 réactions


L'ISHS, le système de santé pour djihadiste

L'ISHS, le système de santé pour djihadiste

Dabiq, 9ème parution. Ce nom ne vous dit peut être rien, mais il s'agit du magazine de propagande du groupe terroriste État islamique (EI).


Drogue en prison : " les guérir on s'en fout, les prendre en charge, c'est déjà bien !"

Drogue en prison : " les guérir on s'en fout, les prendre en charge, c'est déjà bien !"

Un groupe de discussion s'est réuni pour présenter leurs réflexions et projets à propos de la prise en charge des assuétudes des détenus. Le constat ? Un manque d'uniformité dans la politique de prise en charge, de collaboration pluridisciplinaire, et de formation des médecins généralistes pour faire face au problème.18 réactions


L'autonomie du patient, une coquille vide ?

L'autonomie du patient, une coquille vide ?

Le Journal du médecin a rencontré le Pr Jean-Michel Longneaux, rédacteur en chef d'Ethica Clinica, revue francophone d'éthique des soins de santé. Le philosophe est revenu sur le concept d'autonomie, ses limites, son avenir en bioéthique. En fait, le patient n'est jamais vraiment autonome et le concept relève quasiment de l'idéologie.14 réactions