Yvan Mayeur, apprenti sorcier hospitalier ?

Yvan Mayeur, apprenti sorcier hospitalier ?

Faire du CHU de Bruxelles une pièce maîtresse sur l'échiquier européen... sans consulter les médecins. Voilà caricaturée la démarche d'Yvan Mayeur dans le projet du PHUB, le Pôle hospitalier universitaire bruxellois. Projet dont le bourgmestre a " activement exclu " les conseils médicaux. Ces derniers viennent alors d'adresser un pied de nez aux instances politiques. Ambiance.28 réactions


Hôpitaux : un nouveau grain de sable dans l'horlogerie budgétaire du fédéral

Hôpitaux : un nouveau grain de sable dans l'horlogerie budgétaire du fédéral

Un grain de sable de plus dans l'horlogerie budgétaire du gouvernement fédéral. Un " petit " hôpital wallon vient de remporter une bataille juridique contre Maggie De Block devant le Conseil d'État. Mais les conséquences de l'arrêt rendu par la haute juridiction dépasseraient ce duel : la ministre serait théoriquement obligée de rendre à tous les hôpitaux du pays l'argent d'une mesure d'économie contestée.21 réactions


Chasse à la casse-couille et autres urgentes joyeusetés

Chasse à la casse-couille et autres urgentes joyeusetés

Visite guidée du quotidien torturé d'un jeune urgentiste français. En concentrant ses petites aventures dans un bouquin sans prétention, le Dr Doukhan a commis un objet collector. Dans lequel il diagnostique une maladie contagieuse, frappant selon lui dans trop d'hôpitaux : le syndrome du paillasson. " Chaque urgentiste porte sur son dos une inscription (...) 'Bienvenue' comme sur tout bon paillasson ".


Virus Zika : un test de détection dans le sang disponible en Belgique

Virus Zika : un test de détection dans le sang disponible en Belgique

Avancée notable pour la qualité du diagnostic des (rares) cas de contamination belges. L'Institut de médecine tropicale d'Anvers a reçu ce jeudi un nouveau procédé décelant dans le sang les anticorps contre le virus Zika. Un test que l'IMT réserve pour l'heure aux femmes enceintes.1 réactions



Alice Baudine, patronne de la nouvelle agence wallonne

Alice Baudine, patronne de la nouvelle agence wallonne

L'ancienne directrice générale de l'Awiph, Alice Baudine, a pris depuis le 1er janvier les rênes de l'Aviq, la nouvelle agence wallonne de la santé. Un mandat toutefois par intérim dans l'attente de nominations en bonne et due forme, précise le cabinet du ministre Prévot.10 réactions


2.200 médecins de trop en 2018

2.200 médecins de trop en 2018

Les facultés de médecine belge continuent de produire trop de diplômés. À l'horizon 2018, l'excédent accumulé au fil des années s'élèverait à 2.195 médecins, ressort-il du dernier rapport de planification du SPF Santé. Cette problématique, surtout marquée du côté francophone, semble désormais "difficile" à résoudre sans une nouvelle politique plus contraignante.10 réactions


Le PTB n'a pas le droit de siéger dans les intercommunales

Le PTB n'a pas le droit de siéger dans les intercommunales

Le Conseil d'État a donné raison à la Région wallonne dans la procédure qui l'opposait au parti d'extrême gauche. Ne remplissant pas les conditions, les élus communaux PTB ne peuvent accéder à un poste d'administrateur dans les asbl, intercommunales et autres associations publiques.20 réactions



Qu'est devenu l'ancien ministre Melchior Wathelet ?

Qu'est devenu l'ancien ministre Melchior Wathelet ?

Dans la rue, les gens l'appellent encore Monsieur le Ministre. Pourtant, Melchior Wathelet est officiellement devenu Monsieur le CEO. Un étonnant passage du public au privé, pas si insensé qu'il y paraît. Rencontre.13 réactions


Des radiologues facturent abusivement les mammographies

Des radiologues facturent abusivement les mammographies

Des dizaines de radiologues profiteraient de zones d'ombre dans le système de remboursement de l'assurance santé pour gonfler les notes de frais lors d'examens mammaires, peut-on lire ce vendredi dans le Journal du médecin. Une enquête à l'initiative de la ministre de la Santé ne serait visiblement pas du luxe.



L'homéopathie, une médecine incomprise ?

L'homéopathie, une médecine incomprise ?

L'establishment scientifique, les médecins traditionnels et la ministre de la Santé publique réduiraient à tort l'homéopathie au simple effet placebo. C'est fermer les yeux sur les vertus thérapeutiques vécues au quotidien, estime le président de la Société royale belge d'Homéopathie.47 réactions


Les comptes d'Erasme en boni depuis quatre ans

Les comptes d'Erasme en boni depuis quatre ans

L'hôpital académique de l'ULB clôture des comptes 2014 à nouveau dans le vert. Pas de quoi fanfaronner, insiste son directeur gestionnaire, au vu de l'endettement. Mais, signe d'amélioration, les banques ne se tiennent plus au chevet d'Erasme. Sa convalescence financière autorise même ses administrateurs à mener des projets d'expansion.


Peu d'études scientifiques permettent d'exclure les gays du don de sang

Peu d'études scientifiques permettent d'exclure les gays du don de sang

La Croix-Rouge a décortiqué près de 19.000 articles scientifiques sur la transmission du VIH lors du don de sang par des hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes (HSH). Il ressort de cette imposante revue de la littérature qu'il n'existe pas suffisamment d'études démontrant que le sang fourni par les HSH soit plus souvent contaminé que celui d'autres donneurs. Autrement dit, la science ne permet actuellement pas aux politiques d'exclure ce groupe à risque, si ce n'est par précaution.2 réactions


L'ONE suspecté de frauder l'assurance santé : "l'Inami ne donne pas un euro"

L'ONE suspecté de frauder l'assurance santé : "l'Inami ne donne pas un euro"

Maggie De Block a chargé ses enquêteurs de faire toute la lumière sur de prétendus abus de l'Office de la naissance et de l'enfance. L'organisme public effectuerait des consultations prénatales gratuites à l'hôpital en reportant illégalement les frais sur le budget de l'Inami. C'est absolument faux, assure la directrice médicale de l'ONE.5 réactions



L'Inami ferme les yeux sur les primes touchées abusivement

L'Inami ferme les yeux sur les primes touchées abusivement

Une quarantaine de médecins-conseils profitent depuis des années de failles dans le système d'assurance-santé. Par mégarde ou cupidité, ils percevaient une prime annuelle de 4.000 euros en introduisant une demande normalement réservée aux médecins conventionnés. Il a été un temps question de récupérer l'argent. Mais l'Inami a décidé d'abandonner ces montants pouvant globalement se chiffrer en millions.24 réactions


Les liens flous entre mutualités et opticiens sous enquête fédérale

Les liens flous entre mutualités et opticiens sous enquête fédérale

Depuis plusieurs mois, l'Office de contrôle des mutualités passe au peigne fin la comptabilité des magasins d'optique et des organismes assureurs. À la recherche de mouvements financiers douteux. " L'instruction est toujours en cours ", indique l'Office ce vendredi. Pour en apprécier les conclusions, il faudra donc patienter. Surtout vu la sensibilité du dossier.4 réactions


115 dentistes fraudeurs ont dû cracher au bassinet

115 dentistes fraudeurs ont dû cracher au bassinet

En deux ans, le gendarme des médecins, le SECM, a pincé une grosse centaine de dentistes hors-la-loi. Ils déclaraient à l'Inami des prestations fictives ou lourdement maquillées. 115 d'entre eux ont dû rendre au moins une partie des montants perçus indûment. Pour les dossiers restant, la procédure suit son cours, a indiqué la ministre De Block.2 réactions