Augmentation du nombre de fraudes dans les transports en commun

05/08/14 à 07:32 - Mise à jour à 07:32

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre de cas de fraude enregistré l'an passé était en augmentation à la Stib, et à la SNCB. L'intensification des contrôles ne semble pas encore porter ses fruits, écrivent les titres du groupe Sudpresse mardi.

Quelque 554.000 dossiers pour irrégularités ont été traités par la SNCB en 2013, soit une augmentation de 7,1% par rapport à l'année précédente. Parmi ce demi-million de cas de fraude, 92% des voyageurs se déplaçaient sans titre de transport. Le reste étant des navetteurs ayant mal rempli un pass ou sans carte de réduction. Le montant des surtaxes encaissé par l'opérateur ferroviaire s'élevait à 4.739.237 euros l'an passé. La Stib connaît également une augmentation du nombre de fraudeurs puisque les agents de la société bruxelloise ont rédigé 74.010 procès-verbaux l'an passé, contre 61.309 un an plus tôt, alors que les contrôles et les portiques d'accès dans les stations de métro se multiplient. Les TEC ont dénombré 12.453 irrégularités en 2013, soit un chiffre stable par rapport à l'année précédente. (Belga)

Nos partenaires