Audit de l'IBGE: Gosuin dénonce un manque grave de contrôle administratif et politique

11/12/13 à 18:24 - Mise à jour à 18:24

Source: Le Vif

(Belga) Le chef de groupe FDF au parlement bruxellois, Didier Gosuin, a dénoncé mercredi le "grave manque de contrôle administratif et politique" sur l'Institut Bruxellois pour la Gestion de l'Environnement (IBGE), à la suite d'un audit de la Cour des comptes.

Audit de l'IBGE: Gosuin dénonce un manque grave de contrôle administratif et politique

"Cet audit est très dur pour l'administration qui, comme OIP de type A, se trouve sous la responsabilité directe de la ministre (Evelyne Huytebroeck, ndlr). Outre l'absence de contrôle administratif interne, il y a donc une absence de contrôle politique qui n'est pas acceptable", a souligné M. Gosuin. En outre, le chef de groupe des FDF, ancien ministre de l'Environnement, s'étonne d'apprendre par la presse l'existence d'un audit alors que le parlement bruxellois en a connaissance depuis début décembre. "La Cour des comptes est un outil indispensable au travail parlementaire. C'est d'ailleurs un organe au service du parlement. Je ne vois pas pourquoi on ne transmet pas immédiatement aux députés les rapports de la Cour des comptes", a-t-il conclu. La Cour des comptes a publié mercredi un rapport cinglant sur la façon l'IBGE passait ses marchés publics. Elle épingle de nombreuses "carences", "un grand nombre d'erreurs et d'inexactitudes" dans certains cahiers spéciaux des charges, "quelques situations préoccupantes" dans le recours aux appels d'offres, etc. (Belga)

Nos partenaires