"Au moins douze Belges tués en Syrie"

09/04/13 à 21:01 - Mise à jour à 21:01

Source: Le Vif

(Belga) Au moins douze Belges ont déjà été tués en Syrie, a indiqué un imam, qui souhaite garder l'anonymat, à l'hebdomadaire Knack à paraître mercredi. L'homme, qui travaille à un doctorat sur les mouvements islamistes en Belgique, a déjà rendu visite à trois familles marocaines concernées, à Malines, Vilvorde et Bruxelles.

"Au moins douze Belges tués en Syrie"

A Vilvorde, il s'agit d'un garçon de 17 ou 18 ans, qui est parti avec des amis sans avoir suivi de formation. Après deux semaines à peine, il s'est fait abattre par un sniper. Selon l'imam, la plupart des combattants belges en Syrie proviennent de Flandre: "Je sais qu'il y en a au moins cent qui sont partis de Belgique, et probablement quelques centaines. Surtout du Limbourg, d'Anvers, de Malines et de Vilvorde. Les plus jeunes que je connaisse sont âgés de 15 et 16 ans. Des enfants-soldats, donc. Je crains que le mouvement prenne encore de l'ampleur, car il y en a qui partent chaque jour. Ce que je trouve très grave, c'est que plusieurs Belges se sont mis volontairement sur la liste des candidats au suicide", a-t-il déclaré. La plupart du temps, ils tombent dans des groupes de combattants jihadistes, surtout dans la brigade d'Abdel Rahman Ayachi, le fils du prédicateur de haine molenbeekois Bassam Ayachi. "Des mineurs d'âge sont en effet impliqués. Le gouvernement a pris des dispositions pour empêcher cela. C'est assurément le dossier le plus difficile qu'on ait jamais eu à traiter", confie André Vandoren, de l'Organe de Coordination pour l'Analyse de la Menace (Ocam). (Belga)

Nos partenaires