Au moins 94 morts dans des combats entre tribus au Darfour

27/07/13 à 22:52 - Mise à jour à 22:52

Source: Le Vif

(Belga) Au moins 94 personnes ont été tuées ces dernières 48 heures dans des affrontements entre deux tribus rivales du Darfour, dans l'ouest du Soudan, moins d'un mois après la conclusion d'une trêve entre elles, a indiqué samedi un chef tribal.

Ahmed Khiri, qui se présente comme le chef des combattants de la tribu des Misseriya, a affirmé que les combats avaient éclaté vendredi après une tentative d'attaque de la tribu des Salamat. "Nous avons perdu huit de nos hommes et tué 86 des leurs", a-t-il précisé. "Les Misseriya ont attaqué notre village et nous avons résisté, perdant 52 de nos hommes", a pour sa part affirmé un chef des combattants Salamat. "Un certain nombre" de leurs adversaires sont morts dans les combats, a-t-il ajouté sans plus de précision. De précédents heurts entre Misseriya et Salamat en avril avaient conduit 50.000 personnes à fuir le sud-ouest du Darfour vers le Tchad voisin, a affirmé l'ONU. A cette période, un chef de la tribu Salamat avait accusé la Réserve centrale, unité spéciale de la police du Darfour-Ouest, d'avoir participé à des combats entre Misseriya et Salamat. Les troubles en question avaient causé la mort d'au moins 18 personnes à Rahad el-Berdi près de Umm Dukhun, non loin de la frontière tchadienne. Les deux tribus ont signé le 3 juillet une trêve prévoyant le paiement de compensations à la partie adverse et le retour des réfugiés. (Belga)

Nos partenaires