Au moins 64 morts dans les violences en Irak

29/07/13 à 18:31 - Mise à jour à 18:31

Source: Le Vif

(Belga) Soixante-quatre personnes ont péri lundi en Irak, dont au moins 54 dans une vague d'attentats visant en majorité des régions chiites, selon des sources policières et médicales, le ministère de l'Intérieur mettant en garde contre le chaos dans le pays.

Au moins 64 morts dans les violences en Irak

Les attentats, visant en majorité la communauté chiite, ont fait au moins 54 morts et 232 blessés. Ils ont débuté vers 07H00 et se sont poursuivis pendant près de deux heures. A Bagdad, 11 voitures piégées ont explosé dans neuf quartiers différents, dont au moins sept à majorité chiite, faisant 34 morts et plus de 130 blessés. Une voiture piégée a également explosé à Mahmoudiya, à 30 kilomètres au sud de la capitale, tuant au moins deux personnes et en blessant 25. A Kout, une ville à majorité chiite, à 160 km au sud de Bagdad, deux voitures piégées ont visé le centre-ville, faisant au moins six morts et 57 blessés. Toujours au sud de la capitale, deux autres attentats à la voiture piégée se sont produits à Samawa, une ville chiite à 280 km de Bagdad, faisant au moins deux morts et des dizaines de blessés. Une voiture piégée a explosé à Bassorah, la ville portuaire du sud du pays, là aussi à majorité chiite, faisant quatre morts et cinq blessés. Et cinq policiers, dont un lieutenant-colonel et son fils, ont été tués par un engin piégé à Baïji, à 200 kilomètres au nord de la capitale. L'armée a en outre annoncé avoir abattu 10 extrémistes à l'ouest de Tikrit, la ville de Saddam Hussein, ajoutant qu'elle avait mis la main sur un atelier de fabrication de voitures piégées. (Belga)

Nos partenaires