Au moins 34 morts dans un attentat suicide au sud de Bagdad

09/03/14 à 14:06 - Mise à jour à 14:06

Source: Le Vif

(Belga) Un kamikaze a fait détoner un minibus chargé d'explosifs au milieu d'une file de voitures à un barrage routier de la police au sud de Bagdad dimanche, tuant 34 personnes et en blessant 167, selon un nouveau bilan, ont indiqué des sources médicales et de sécurité. La police évoque quant à elle 36 morts et 174 blessés.

Cinq policiers, deux femmes et cinq enfants figurent parmi les morts dans cet attentat qui s'est produit à un moment de grande affluence, à l'entrée nord de la ville de Hilla, à 95km au sud de Bagdad, selon ces sources. La chaîne de télévision publique Al-Iraqiya a affirmé que deux de ses assistants de cameramen Mouthanna Abdelhussein et Khaled Abed Thamer, avaient été tués dans l'attaque. "J'ai vu un feu énorme recouvrir tout le barrage et les voitures autour", a rapporté Salam Ali, blessé à la poitrine et à une main, après avoir été transféré à l'hôpital de Hilla. "Beaucoup de gens n'ont pas pu s'extraire de leur véhicule", ajoute-t-il. Kazem Abdelhussein, un autre témoin âgé de 18 ans, a affirmé avoir vu des parties métalliques qui constituaient la structure du barrage projetées à plusieurs dizaines de mètres du lieu de l'attentat. Dans le reste du pays, cinq personnes ont perdu la vie dans différentes attaques dimanche, dont deux soldats abattus à un barrage à Abou Ghraïb, à l'ouest de Bagdad. Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a accusé samedi l'Arabie saoudite et le Qatar de soutenir le terrorisme en Irak. "Ces deux pays sont les premiers responsables des violences entre communautés, du terrorisme et de la crise de sécurité en Irak", a déclaré le chef de gouvernement sur France 24. (Belga)

Nos partenaires