Au gouvernement wallon, les discussions progressent lentement sur le projet de cadre éolien

05/12/13 à 18:23 - Mise à jour à 18:22

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement wallon n'est toujours pas parvenu à un accord sur le projet de cadre éolien, mais les points de vue divergents évoluent, assurait-on jeudi à plusieurs sources.

Au gouvernement wallon, les discussions progressent lentement sur le projet de cadre éolien

Après l'abandon mardi par les ministres Ecolo Jean-Marc Nollet (Energie) et Philippe Henry (Aménagement du territoire) de zones favorables à l'éolien, au profit d'une meilleure prise en compte des demandes locales, le ministre des Travaux publics Carlo Di Antonio (cdH) a ré-avancé son projet de plus petits mâts multifonctions le long des autoroutes. Un accord de l'Olivier en juillet dernier envisageait déjà 200 GWh d'ici 2020 pour le petit éolien (pour un objectif global de 3.800 GWh) et 1.200 GWh "au-delà", ainsi qu'une priorité - confirmée mardi par les ministres Ecolo - au placement de moulins le long des autoroutes. M. Di Antonio a rappelé mercredi dans L'Echo qu'il était prêt à avancer, et son président de parti Benoît Lutgen a durci le ton jeudi dans Sudpresse en appelant Ecolo à abandonner le grand éolien et accepter que les petits mâts assurent 75% des objectifs pour 2020. Au gouvernement de jeudi toutefois, "le débat n'a pas été aussi désagréable que ce qui pourrait apparaître dans les médias", assurait-on dans les rangs des Verts, qui renvoient à l'accord de juillet. Tous seraient conscients que le petit éolien n'est pas censé remplacer le développement actuel. Au cdH, on estime que prolonger le délai pour atteindre les objectifs fixés ne serait pas réellement pénalisable pour la Wallonie, car ces objectifs étaient "extrêmement ambitieux" à la base. Ce raisonnement est renforcé par un constat: les oppositions actuelles (recours, etc) au grand éolien rendraient l'objectif 2020 inatteignable quoi qu'il en soit. Dans cette querelle Ecolo-cdH, le PS semble chercher à se situer au-dessus de la mêlée. Il en appelle à une solution de "bon sens", qui ne se situe pas dans l'exclusive. Le petit éolien du cdH pourrait être prioritaire dans un premier temps, sans exclure le découpage de la Wallonie en lots ni leurs cahiers des charges spécifiques, chers aux ministres Ecolo. Les ministres se revoient jeudi prochain, avec l'espoir exprimé d'aboutir avant les vacances de fin d'année. (Belga)

Nos partenaires