Au Canada, les patrons gagnent toujours plus

02/01/14 à 21:38 - Mise à jour à 21:38

Source: Le Vif

(Belga) L'écart entre les gains des 100 patrons les mieux payés au Canada et le salaire moyen des Canadiens s'est creusé en dépit des appels à des rémunérations plus raisonnables, selon une étude du Centre canadien de politiques alternatives publiée jeudi.

"La rémunération de l'élite que forment les PDG continue d'augmenter de manière fulgurante", écrit Hugh Mackenzie, l'auteur de cette recherche sur la rémunération des dirigeants d'entreprises et basée sur des statistiques des 240 sociétés cotées à la bourse de Toronto. Le revenu moyen annuel (salaire, options d'achat d'actions, primes, etc.) des 100 patrons les mieux payés a été de 7,96 millions de dollars en 2012. "La hausse de la rémunération des PDG signifie qu'au Canada les 100 chefs d'entreprise les mieux payés gagnent maintenant 171 fois plus que la population qui travaille pour le salaire moyen", qui a été de 46.6354 dollars en 2012. En 1998, cet écart était de 105 fois, selon l'étude. Au palmarès, ce ne sont pas forcément les patrons des plus grandes entreprises canadiennes qui sont les mieux payés. Le PDG de la société ferroviaire Canadien Pacifique est sur la plus haute marche avec un revenu de 49,5 millions de dollars en 2012. Cette société est seulement au 75e rang en terme de chiffre d'affaires. Loin derrière, le patron du groupe Thomson-Reuters (données financières et médias) a gagné 18,8 millions de dollars et John Manzoni, patron de la société pétrolière Talisman Energy 18,6 millions. De façon ironique l'auteur de la recherche note que la plupart des patrons les mieux payés auront déjà gagné, en revenant de leur pause déjeuner au premier jour de travail de l'année, autant que ce qu'un salarié moyen gagnera sur l'année entière. (Belga)

Nos partenaires