Attentat suicide à Kaboul: les Belges pas concernés

18/09/12 à 10:32 - Mise à jour à 10:32

Source: Le Vif

(Belga) Le contingent belge chargé de la protection de l'aéroport international de Kaboul n'a pas été concerné par l'attentat suicide à la voiture piégée qui a visé mardi cette installation, faisant douze morts, dont huit Sud-Africains, a indiqué le ministère de la Défense.

Attentat suicide à Kaboul: les Belges pas concernés

"Les Belges n'ont pas été concernés", a indiqué une porte-parole militaire à l'agence BELGA. Douze personnes, dont neuf étrangers, ont perdu la vie mardi à Kaboul dans un attentat suicide à la voiture piégée revendiqué par des insurgés affirmant vouloir ainsi venger la diffusion du film dénigrant le prophète Mahomet qui agite le monde musulman. L'attaque à la voiture piégée a été perpétrée tôt dans la matinée sur une large avenue menant à l'aéroport de la capitale afghane, par une femme kamikaze, selon le groupe rebelle Hezb-e-Islami, qui affirme en être l'auteur. Quelque 270 militaires belges sont commis à la protection de l'aéroport international de Kaboul (Kaia, en jargon), mais leur mission - souvent ingrate - prendra fin le 30 septembre après neuf ans et demi. La succession des Belges sera assurée par une unité multinationale composée de Portugais (65, qui sont déjà présents), de Hongrois (environ 190 militaires qui doivent arriver à la mi-octobre) ainsi que des militaires albanais, monténégrins et macédoniens. La France assurera pour sa part à partir d'octobre la fonction de commandant de l'aéroport (ComKaia) et fournira une soixantaine d'hommes et de femmes. (VIM)

Nos partenaires