Attentat au Musée Juif - Une septantaine de combattants partis en Syrie sont rentrés en Belgique

03/06/14 à 09:30 - Mise à jour à 09:30

Source: Le Vif

(Belga) Septante personnes parties combattre en Syrie sont déjà revenues en Belgique, dont environ une cinquantaine devrait être soumise à une surveillance intensive soit en raison de leurs antécédents judiciaires soit parce qu'elles sont connues des services de sécurité, écrit mardi De Tijd.

Attentat au Musée Juif - Une septantaine de combattants partis en Syrie sont rentrés en Belgique

Ces chiffres ont été dévoilés lundi par les services de sécurité aux ministres de l'Intérieur et de la Justice. L'homme suspecté d'avoir commis l'attentat au Musée Juif de Belgique, Mehdi Nemmouche, est lui aussi un ancien combattant revenu de Syrie. Selon André Vandoren, patron de l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM), Mehdi Nemmouche n'était pas connu des services de sécurité belges, du moins pas sous cette identité. "Nos enquêteurs ont toujours travaillé sur l'hypothèse que l'auteur des faits pouvait être un combattant revenu de Syrie." "Nous devons attendre les résultats de l'enquête judiciaire, mais à mes yeux, il ne s'agissait pas de l'acte d'un loup solitaire: un terroriste qui aurait tout fait tout seul. Il a voyagé vers la Syrie et d'autres pays. L'enquête devra détailler tout son parcours. Comment a-t-il été formé? Comment a-t-il pu échapper à tout contrôle pendant plusieurs jours après l'attentat?", ajoute M. Vandoren. (Belga)

Nos partenaires