Attentat au Liban: l'opposition appelle à la démission du gouvernement

20/10/12 à 01:01 - Mise à jour à 01:01

Source: Le Vif

(Belga) L'opposition libanaise a appelé le gouvernement, où le Hezbollah chiite allié de Damas joue un rôle prédominant, à démissionner après l'assassinat du chef des renseignements de la police.

Attentat au Liban: l'opposition appelle à la démission du gouvernement

"Nous appelons ce gouvernement à partir et son chef à démissionner immédiatement, car le maintien de ce gouvernement offre la plus grande protection et couverture pour ce complot criminel", selon un communiqué lu par Ahmad Hariri, un porte-parole de l'opposition, à l'issue d'une réunion urgente. "Le Premier ministre Najib Mikati assume personnellement la responsabilité du sang versé par le général Wissam al-Hassan et par les innocents" tués dans l'attentat à Beyrouth qui a fait au total huit morts. Auparavant, le chef de l'opposition, Saad Hariri, avait accusé formellement le président syrien Bachar al-Assad d'avoir commandité l'assassinat du général Hassan, un des principaux chefs de la sécurité au Liban. "L'assassinat du général martyr Wissam al-Hassan (...) veut dire que les forces du mal et du terrorisme sont déterminées à poursuivre la mission qu'elles s'étaient fixées avec l'assassinat de (l'ex-Premier ministre) Rafic Hariri" en 2005. Cet assassinat avait plongé le Liban dans la tourmente. Damas y avait été pointé du doigt, comme pour toute la série d'assassinats qui avait ensanglanté le Liban entre 2005 et 2008 et qui avait visé des personnalités hostiles au régime syrien. (STR)

Nos partenaires