Attaque à coups de pioche en Italie: décès d'une troisième victime

14/05/13 à 10:34 - Mise à jour à 10:34

Source: Le Vif

(Belga) Une troisième victime d'un Ghanéen pris de folie, qui avait frappé à coups de pioche plusieurs passants dans les rues d'une ville près de Milan samedi, est décédée mardi, a-t-on appris de source hospitalière.

Il s'agit d'un retraité de 64 ans qui promenait son chien. Il avait été gravement blessé sous les coups de pioches de Mada Adam Kabobo, un clandestin ghanéen vivant en Italie depuis 2011, qui s'en était pris soudainement aux passants dans les rues de Niguarda, localité de la périphérie nord de Milan. Mada Adam Kabobo, âgé de 21 ans, avait des précédents judiciaires (vol, petit vandalisme, résistance à la force publique), notamment dans les Pouilles (sud). Il a été interpellé peu après l'attaque par les carabiniers. Deux personnes ont été tuées lors de l'attaque: un livreur de journaux de 21 ans et un chômeur de 40 ans. Quatre autres personnes ont été blessées. Selon les médias italiens, le suspect aurait déclaré aux policiers, pour justifier son geste, avoir "entendu des voix". Il est poursuivi pour homicide et tentative d'homicide. La question de l'immigration est très sensible en Italie, où des dizaines de milliers de migrants clandestins -la plupart venus d'Afrique subsaharienne- ont débarqué ces dernières années. De nombreuses organisations humanitaires tirent la sonnette d'alarme sur la situation précaire de ces immigrés, et demandent qu'ils soient mieux intégrés. Leur présence suscite également de nombreuses réactions de rejet. (Belga)

Nos partenaires