Assises du Limbourg - Marie-Josée Vandenbosch condamnée à 30 ans de réclusion

14/12/12 à 16:49 - Mise à jour à 16:49

Source: Le Vif

(Belga) La cour d'assises de Tongres a condamné vendredi Marie-Josée Vandenbosch, 47 ans, à 30 ans de réclusion criminelle pour une double tentative d'assassinat et l'assassinat de son mari Rudi Kersten, 51 ans, à Opleeuw-Gors (Borgloon).

Assises du Limbourg - Marie-Josée Vandenbosch condamnée à 30 ans de réclusion

Le ministère public avait requis la réclusion à perpétuité mais le jury a retenu des circonstances atténuantes, dont la participation de l'accusée à l'enquête et son implication dans la société civile. Le 6 octobre 2009, elle avait drogué son mari à l'aide de médicaments et l'avait ensuite étouffé à l'aide d'un sac en plastique sur la tête. Elle avait déjà tenté à deux reprises d'assassiner son mari. La première tentative avait eu lieu le 28 août 2009 lorsque la condamnée avait versé des comprimés dans la sauce des spaghettis de son mari. La victime avait été un peu étourdie mais avait survécu. Le 21 septembre 2009, elle avait de nouveau tenté de supprimer son mari en mélangeant plusieurs comprimés de somnifères écrasés dissimulés dans une boisson. Elle avait ensuite essayé d'étouffer Rudi Kersten à l'aide d'un sac en plastique avant que sa fille ne l'en empêche. L'homme avait alors dû passer cinq jours à l'hôpital dans un état comateux. Le 6 octobre, alors que sa fille était à l'école, Marie-Josée Vandenbosch avait mélangé un analgésique avec des somnifères. Elle avait attendu que son mari s'endorme pour l'étouffer toujours avec un sac plastique. Elle était ensuite allée chercher sa fille à l'école. (YORICK JANSENS)

Nos partenaires