Assises de Liège - Dominique Leblicq condamnée à 23 mois avec sursis partiel

20/06/14 à 22:52 - Mise à jour à 22:52

Source: Le Vif

(Belga) Dominique Leblicq a été condamnée vendredi soir par la cour d'assises de Liège à une peine de 23 mois de prison avec sursis de 5 ans pour le surplus de la détention préventive et à une amende de 300 euros avec sursis. Cette Marchinoise âgée de 50 ans avait été reconnue coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort de Marco Ferraresi sans intention de la donner et avec excuse de provocation.

Dominique Leblicq avait tué son ami italien Marco Ferraresi (48 ans) de plusieurs coups de couteau entre le 1er octobre 2012 et le 1er décembre 2012. Le corps de la victime avait été découvert plusieurs semaines après les faits au domicile de l'accusée. Dominique Leblicq avait dissimulé le cadavre en décomposition dans son salon en réalisant un mausolée de fortune. Cette Marchinoise qui vivait comme une marginale présentait Marco Ferraresi comme l'amour de sa vie. Le soir des faits, Marco Ferraresi aurait tenté de lui imposer une relation sexuelle qu'elle avait refusée. Dominique Leblicq avait affirmé, tout au long de l'enquête et lors de son procès, qu'elle s'était retrouvée face à la violence de son compagnon et qu'elle avait empoigné un couteau dans l'optique de se défendre et de le repousser. Elle lui avait porté une vingtaine de coups de couteau. Les jurés l'ont acquitté de l'assassinat qui lui était initialement reproché et l'ont déclarée coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. De plus, ils ont reconnu à Dominique Leblicq l'excuse légale de provocation. Finalement, Dominique Leblicq a été condamnée à une peine de 23 mois de prison avec sursis de 5 ans pour le surplus de la détention préventive et à une amende de 300 euros avec sursis. Dominique Leblicq a pu quitter libre le palais de justice de Liège après le prononcé de l'arrêt. (Belga)

Nos partenaires