Assises Bruxelles - Mihai Stanescu condamné à 25 ans de réclusion

26/11/12 à 15:10 - Mise à jour à 15:10

Source: Le Vif

(Belga) La cour d'assises de Bruxelles a condamné, lundi, Mihai Stanescu à 25 ans de réclusion. Cet homme, de nationalité roumaine et âgé de 37 ans, avait été reconnu coupable de l'assassinat de Valentina L., une jeune prostituée de 23 ans, avec qui il avait vécu, de 2004 à 2009, à Bruxelles.

Assises Bruxelles - Mihai Stanescu condamné à 25 ans de réclusion

Le jury et les magistrats n'ont retenu qu'une seule circonstance atténuante dans le chef de Mihai Stanescu: l'absence de casier judiciaire. Les juges ont mentionné que, lors des faits, Mihai Stanescu était âgé de 34 ans et qu'il n'avait alors été condamné ni en Roumanie ni en Belgique, malgré un sensible manque d'éducation, dans un milieu particulièrement pauvre. Toutefois, les jurés et les magistrats ont noté l'extrême gravité des faits, la violence et l'acharnement avec lesquels il a poignardé la victime, particulièrement vulnérable. Les juges ont encore pris en considération les aveux minimalistes de Mihai Stanescu et ses regrets portés essentiellement sur lui-même et non sur le décès de la victime. Le 5 décembre 2009, Mihai Stanescu avait poignardé Valentina L. au "The Fifth Avenue", un hôtel de passe situé place de l'Yser à Bruxelles. Ces deux personnes s'étaient rencontrées en Roumanie en 2004 et étaient venues vivre en Belgique où elles avaient vécu de la prostitution de Valentina L. En avril 2009, cette dernière avait fait savoir à son compagnon, qui se trouvait alors en Roumanie auprès de sa famille, qu'elle ne souhaitait plus entretenir de relation avec lui. En décembre de la même année, Mihai Stanescu avait retrouvé Valentina L. à Bruxelles. Ils s'étaient vus à plusieurs reprises avant le jour du drame et Valentina L., se sentant menacée, avait pris contact avec deux inspecteurs de police. Elle devait les rencontrer le 5 décembre 2009 vers 22h, soit une demi-heure environ après le moment où elle a été tuée. Mihai Stanescu s'était immédiatement rendu à la police et avait avoué les faits. (PVO)

Nos partenaires