Assises Bruxelles - "Je ne savais pas que j'avais une balle dans la tête", raconte la victime

11/09/13 à 12:25 - Mise à jour à 12:25

Source: Le Vif

(Belga) La victime survivante, Ebru Yüksel, a raconté, mercredi, devant la cour d'assises de Bruxelles, avoir vu qu'elle saignait mais qu'elle ne s'était pas rendue compte qu'elle venait de recevoir une balle dans la tête. Frédéric M'Lembakani, Milton Roberto et Christian Akutu sont accusés de trois meurtres et d'une tentative de meurtre pour faciliter le vol, commis à Wemmel, le 14 novembre 2010.

"J'ai senti que quelque chose venait de se passer et je me suis couchée par terre. Puis j'ai senti que quelqu'un se tenait à côté de moi. J'ai entendu qu'on manipulait une arme mais il n'y a pas eu de coup de feu. La personne s'est énervée comme si l'arme s'était enrayée", a-t-elle raconté. La victime a rapporté que son agresseur lui avait alors demandé de lui indiquer où étaient les clés de la voiture BMW, puis qu'il l'avait traînée jusque dans la cave où il l'avait enfermée. "Après dix minutes, j'ai entendu la porte s'ouvrir et j'ai entendu un son sourd. J'ai vu que je saignais mais je ne savais pas que j'avais reçu une balle dans la tête", a-t-elle encore révélé. La jeune femme avait survécu à ses graves blessures. Son fiancé, Nicolas Devleeschouwer, et les parents de celui-ci, Michel Devleeschouwer et Françoise Grumbers, eux, avaient été abattus par les agresseurs. Les faits avaient eu lieu dans leur propre villa, à Wemmel. Les auteurs avaient pris la fuite avec leurs voitures. (Belga)

Nos partenaires