Assemblée générale de l'ONU : Elio Di Rupo demande une attention accrue pour l'Est du Congo

27/09/12 à 03:31 - Mise à jour à 03:31

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre Elio Di Rupo a pris la parole mercredi soir devant l'Assemblée générale de l'ONU à New York. Il a notamment demandé plus d'attention pour le conflit dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC). "L'intégrité territoriale de la RDC doit être respectée", a-t-il déclaré, sans citer nommément le Rwanda. Il a également encouragé les autorités congolaises à mettre en oeuvre les réformes nécessaires afin de rétablir l'Etat de droit.

Assemblée générale de l'ONU : Elio Di Rupo demande une attention accrue pour l'Est du Congo

M. Di Rupo a pris place pour la première fois à la célèbre tribune. Plus tôt dans la soirée, Robert Mugabe, du Zimbabwe, ou encore Evo Morales, de Bolivie, avaient pu s'exprimer devant l'assemblée. Le Premier ministre a présenté la liste des priorités de la Belgique sur la scène internationale. "La situation dans l'Est de la RDC, la recrudescence de la violence ces derniers mois et la rébellion du M23, sont une grande préoccupation pour le gouvernement belge, en particulier en raison de l'impact grave sur les populations locales", a dit M. Di Rupo, évoquant les massacres, les viols, les pillages... "Tout cela est totalement insupportable." La Belgique demande depuis longtemps que l'attention pour l'Est du Congo ne soit pas relâchée et M. Di Rupo a réitéré ce message. Les pays de la région doivent intensifier leurs efforts pour mettre fin à la rébellion, tandis que dans le même temps il faut résoudre les causes profondes de l'instabilité dans les Grands Lacs, a-t-il indiqué. Jeudi matin, un sommet sur l'Afrique Centrale doit se tenir à New York. Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, y sera présent, tout comme Joseph Kabila et Paul Kagame, les présidents de la RDC et du Rwanda. (JEFF ZELEVANSKY)

Nos partenaires