Assemblée générale de l'ONU - Ban Ki-moon appelle tous les pays à cesser d'alimenter "l'effusion de sang" en Syrie

24/09/13 à 18:50 - Mise à jour à 18:50

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé mardi "tous les pays" à cesser d'alimenter "l'effusion de sang" en Syrie et à mettre fin à la fourniture d'armes à toutes les parties.

M. Ban a appelé de ses voeux l'adoption rapide d'une résolution du Conseil de sécurité sur le démantèlement des armes chimiques syriennes. "Cela devrait être suivi immédiatement d'une action humanitaire", a-t-il ajouté à l'ouverture de la 68e assemblée générale de l'ONU. "La réponse à l'usage odieux d'armes chimiques a créé un élan diplomatique, premier signe d'unité depuis beaucoup trop longtemps". "La victoire militaire est une illusion. La seule réponse est un accord politique", a-t-il lancé à la tribune de l'assemblée générale, qui rassemble plus de 130 chefs d'Etat et de gouvernement. "J'en appelle au gouvernement syrien et à l'opposition - et j'en appelle à vous tous dans cette salle qui ont de l'influence sur eux - pour que la conférence (internationale de paix) Genève II puisse avoir lieu", a-t-il ajouté. Occidentaux et Russes s'opposent sur les moyens de contraindre la Syrie à appliquer à la lettre le programme d'élimination de ses armes chimiques annoncé le 14 septembre à Genève. La Russie a admis mardi que la "mention" de possibles mesures coercitives pourrait apparaître dans une résolution du Conseil de sécurité, redonnant l'espoir d'un conpromis dans le bras de fer qui l'oppose aux Occidentaux. (Belga)

Nos partenaires