Assassinat du châtelain de Wingene - Tinus van Wesenbeeck libéré sous conditions, le parquet va en appel

26/04/13 à 19:26 - Mise à jour à 19:26

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Bruges a décidé vendredi de libérer sous conditions Tinus van Wesenbeeck, un Néerlandais qui fait figure de suspect dans l'affaire de l'assassinat du châtelain de Wingene. Tinus van Wesenbeeck est suspecté d'avoir joué un rôle d'intermédiaire dans la préparation de l'assassinat de Stijn Saelens. Le parquet de Bruges a annoncé dans la foulée qu'il faisait appel de cette libération. Cet appel suspsend la libération de Tinus van Wesenbeeck, qui reste donc en prison. La chambre des mises en accusation de Gand devra se prononcer à son tour endéans les deux semaines.

Assassinat du châtelain de Wingene - Tinus van Wesenbeeck libéré sous conditions, le parquet va en appel

Tinus van Wesenbeeck est en détention préventive depuis le mois de juin 2012. Peu avant la mort du châtelain, des contacts intenses ont été noués entre le ressortissant néerlandais et Pierre Serry, également suspecté d'avoir joué un rôle d'intermédiaire dans cette affaire. Tinus van Wesenbeeck nie que ces contacts aient un quelconque rapport avec l'assassinat du châtelain de Wingene. Les contacts seraient liés à un trafic de drogues et de cigarettes. La chambre du conseil a accédé à la demande de la défense de Tinus van Wesenbeeck et ordonné sa libération sous conditions. Celui-ci devait notamment s'acquitter en cas de libération d'une caution de 10.000 euros. Le parquet de Bruges a toutefois fait appel de cette libération. (Belga)

Nos partenaires