Assassinat du châtelain de Wingene - La chambre du conseil prolonge le mandat d'arrêt du docteur Gyselbrecht

26/03/13 à 18:14 - Mise à jour à 18:14

Source: Le Vif

(Belga) André Gyselbrecht doit rester trois mois de plus en détention préventive, a décidé la chambre du conseil de Bruges mardi après-midi. Il est soupçonné d'avoir agi en tant que commanditaire de l'assassinat de son beau-fils, Stijn Saelens. Son avocat, Johan Platteau, fera appel de la décision.

Les enquêteurs considèrent André Gyselbrecht et son fils Peter comme les commanditaires présumés de l'assassinat du châtelain de Wingene, Stijn Saelens. Le médecin généraliste de Ruiselede dit lui-même qu'il a demandé à son ami Pierre Serry de "donner une leçon" à son beau-fils. Début septembre, André Gyselbrecht a été remis en liberté sous conditions par la chambre des mises en accusation de Gand, mais il est à nouveau en détention préventive depuis plus d'un mois. Johan Platteau s'oppose au mandat d'arrêt contre son client. "L'enquête ne se concentre pas sur lui pour le moment. On cherche les exécutants, mais mon client ne les connaît pas et n'a jamais eu de contacts avec eux." La chambre des mises en accusation de Gand devra se prononcer d'ici deux semaines sur la prolongation du mandat d'arrêt d'André Gyselbrecht. (130)

Nos partenaires