Assassinat du châtelain de Wingene - La chambre du conseil libère Tinus van Wesenbeeck sous conditions, le parquet en appel

04/06/13 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Bruges a décidé mardi de libérer sous conditions Tinus van Wesenbeeck dans le cadre de l'affaire de l'assassinat du châtelain de Wingene. Le ministère public a interjeté appel de cette décision, a indiqué le parquet de Bruges.

Assassinat du châtelain de Wingene - La chambre du conseil libère Tinus van Wesenbeeck sous conditions, le parquet en appel

Tinus van Wesenbeeck est en détention préventive depuis juin 2012. Le Néerlandais est suspecté d'avoir joué un rôle d'intermédiaire dans la préparation de l'assassinat de Stijn Saelens. Il aurait recruté des tueurs à gage aux Pays-Bas, sur demande de Pierre Serry, un autre suspect dans l'affaire. L'appel introduit par le parquet suspend, pour le moment, la libération du Néerlandais. Dans deux semaines, ce dernier devra comparaître devant la chambre des mises en accusation de Gand. Il y a un mois, dans les mêmes conditions, la chambre des mises avait décidé de prolonger le mandat d'arrêt à l'encontre de Tinus van Wesenbeeck. La semaine dernière, la chambre des mises en accusation a néanmoins confirmé la libération sous conditions de Johnny Vanlingen. Ce vendeur de voitures limbourgeois aurait fourni, à la demande de Tinus van Wesenbeeck, une voiture pour les exécutants de l'assassinat. (Belga)

Nos partenaires