Assassinat de Jan Sarens - La famille du défunt dénonce le manque d'avancées dans l'enquête

23/02/14 à 16:49 - Mise à jour à 16:48

Source: Le Vif

(Belga) Les filles de Jan Sarens, le chef d'entreprise belge assassiné il y a un an à Acapulco (Mexique), ne sont pas satisfaites de l'enquête menée sur place, qu'elle considère comme inexistante. La famille déplore également la faible collaboration entre les autorités judiciaires locales et leurs homologues belges. Le parquet fédéral, qui a préparé une commission rogatoire, se montre moins pessimiste.

Jan Sarens, 59 ans, avait été abattu le 23 février 2013. Il était à la tête de SRNS Latinoamérica, la filiale mexicaine de Sarens Group, une entreprise belge de grues. Les premières informations faisaient état d'un crime pour faciliter un vol, mais celles-ci ont rapidement été démenties. Un an après les faits, l'auteur de l'assassinat n'a toujours pas été démasqué. "Les Mexicains avaient promis une collaboration totale, mais cette promesse est restée lettre morte", déplore l'avocat des filles de la victime, Tom Bauwens. "Obtenir une copie du dossier d'enquête a pris énormément de temps. Nos autres demandes n'ont pas reçu de réponse satisfaisante." Le parquet fédéral mène sa propre enquête et a déjà transmis une demande d'envoi d'une commission rogatoire qui n'a, elle non plus, pas fait l'objet d'une réponse des autorités mexicaines, poursuit l'avocat. Le parquet est moins pessimiste et espère que l'équipe d'enquêteurs belges pourra se rendre au Mexique en mars, a indiqué son porte-parole. (Belga)

Nos partenaires