Asile - La liste des "pays sûrs" reste inchangée

04/04/14 à 16:30 - Mise à jour à 16:30

Source: Le Vif

(Belga) La liste des pays dits "sûrs", c'est-à-dire dans lesquels le CGRA estime qu'on n'y a généralement pas recours à la persécution au sens de la Convention de Genève et dans lesquels un éventuel retour n'est généralement pas considéré comme risqué, a été approuvée vendredi par le Conseil des ministres.

Asile - La liste des "pays sûrs" reste inchangée

Proposée par la secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Maggie De Block, et par le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, la liste reste inchangée depuis deux ans. On y trouve l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, l'ARYM (Macédoine), le Kosovo, le Monténégro, la Serbie et l'Inde. Dans un communiqué, Maggie De Block a souligné que depuis que la liste est entrée en vigueur, le nombre de demandeurs d'asile originaires de ces sept pays a diminué de 57%. En 2011, 4.687 ressortissants des "pays sûrs" ont introduit une demande d'asile. En 2012, ils étaient 2.998 et 2.005 en 2013. Le taux de protection est resté lui quasi inchangé. Le Commissaire général aux Réfugiés et aux Apatrides prend sa décision par rapport à la demande d'asile en toute indépendance, selon la secrétaire d'Etat. En 2011, 8,7% des demandeurs d'asile ressortissants desdits pays ont reçu une protection. Ce taux était de 8,5%, en 2013. Les demandes d'asile provenant de ces pays font l'objet d'une "procédure accélérée" (15 jours au lieu de 3 mois) qui, assure la secrétaire d'Etat, offre "toutes les garanties d'un examen individuel et approfondi" de leur dossier. Pour déterminer qu'un pays est sûr, les autorités belges s'assurent du respect sur place de la situation légale (Etat de droit), de l'application du droit et de la situation politique générale, ainsi que de la possibilité d'y obtenir une protection. (Belga)

Nos partenaires