Arrêt de travail de deux heures à la prison de Louvain-Central

26/06/14 à 10:21 - Mise à jour à 10:21

Source: Le Vif

(Belga) Le personnel de la prison de Louvain-Central arrêtera le travail jeudi, entre 12 et 14 heures, pour protester contre le manque d'effectifs. Il prévoit de répéter l'action tous les jours jusqu'au 13 juillet en cessant le travail deux heures à chaque shift. "La dernière concertation, qui a eu lieu mardi, n'a rien donné", explique Gino Hoppe, secrétaire fédéral à la CGSP.

Arrêt de travail de deux heures à la prison de Louvain-Central

Depuis janvier, l'établissement pénitentiaire souffre d'un manque de personnel correspondant à 14 équivalents temps plein dans le service de gardiennage et de six temps plein au sein de l'administration. Face au manque de réponses et de solutions, le personnel "arrêtera le travail tous les jours jusqu'au 13 juillet, à chaque fois deux heures avant la fin des shift", ajoute M. Hoppe. "Les autorités ne nous fournissent pas les moyens, ni le personnel pour gérer de manière sécurisée et correcte la prison. Le personnel doit parfois travailler 7 jours sur 7 pour pallier le manque d'effectifs. De nombreux jours de repos ne peuvent ainsi pas être pris et ça pèse sur la vie privée des travailleurs." Gino Hoppe insiste sur le fait que l'objectif de l'action est de lancer un signal aux autorités. Selon lui, d'autres prisons pourraient suivre le mouvement. (Belga)

Nos partenaires