Arrestation de Jejoen Bontinck - La chambre du conseil confirme le mandat d'arrêt contre le présumé combattant syrien

22/10/13 à 13:23 - Mise à jour à 13:23

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil d'Anvers a confirmé mardi l'arrestation du présumé combattant syrien Jejoen Bontinck, a-t-on appris auprès du parquet fédéral. Le jeune homme est soupçonné d'avoir participé aux activités d'un groupe terroriste, mais il nie les faits.

Le jeune homme de 18 ans était parti en Syrie, le 22 février. Son père, Dimitri Bontinck, avait accusé le groupuscule islamiste radical Sharia4Belgium d'être responsable du départ de son fils. Dimitri Bontinck, qui craignait que son fils luttait contre le régime du président Assad, était parti lui-même deux fois en Syrie pour tenter de retrouver le jeune homme, sans succès. La semaine dernière, Dimitri Bontinck avait annoncé que son fils était sur le chemin du retour, mais vendredi il est apparu qu'il vivait aux Pays-Bas depuis au moins une semaine. Le jeune homme de 18 ans avait été ensuite interpellé à Anvers par la police fédérale alors qu'il rendait visite à sa mère. Jejoen Bontinck nie que sa décision de partir en Syrie avait été influencée par Sharia4Belgium. Il dément également avoir combattu au côté des insurgés. Le jeune homme soutient qu'il a travaillé dans un hôpital pour venir en aide au peuple syrien. (Belga)

Nos partenaires