Arrestation d'un dirigeant des Serbes du Kosovo soupçonné de crimes de guerre

28/01/14 à 09:56 - Mise à jour à 09:56

Source: Le Vif

(Belga) Un des principaux dirigeants politiques des Serbes du nord du Kosovo, Oliver Ivanovic, a été placé mardi en état d'arrestation pour une période d'un mois, soupçonné d'implication dans des crimes de guerre commis durant le conflit serbo-kosovar de 1998-99, a-t-on indiqué de source officielle.

Arrestation d'un dirigeant des Serbes du Kosovo soupçonné de crimes de guerre

Un juge international a décidé tôt mardi matin de donner suite à une requête du procureur de la Mission de police et de justice de l'Union européenne au Kosovo (Eulex) qui avait entendu M. Ivanovic pendant plusieurs heures lundi au commissariat de Kosovska Mitrovica en présence de son avocat. M. Ivanovic, 60 ans, est soupçonné de deux crimes "qui se sont produits en 1999 et en 2000 et dont les victimes étaient des Albanais", a dit à l'AFP Me Nebojsa Vlajic, l'avocat du responsable serbe. M. Ivanovic a été transféré à la prison de Pristina, a ajouté Me Vlajic. Selon la presse kosovare, M. Ivanovic est soupçonné de tortures et d'assassinats d'Albanais. Oliver Ivanovic, 60 ans, ancien secrétaire d'État serbe pour le Kosovo, a été élu conseiller municipal dans le nord de Kosovska Mitrovica, où les Serbes sont majoritaires, sur une liste indépendante, lors des élections locales fin 2013. Oliver Ivanovic est un des dirigeants serbes du Kosovo les plus en vue et considéré comme un modéré. (Belga)

Nos partenaires