Armes pour Pyongyang: Panama évoque une violation des sanctions

29/08/13 à 10:10 - Mise à jour à 10:10

Source: Le Vif

(Belga) Les armes cubaines saisies à bord d'un navire nord-coréen dans les eaux panaméennes au mois de juillet constituent "sans aucun doute" une violation des sanctions des Nations unies sur les transferts d'armes à Pyongyang, ont souligné mercredi les autorités du Panama. Ce gouvernement a dit avoir reçu un rapport préliminaire présenté au Conseil de sécurité.

"Selon le premier rapport présenté par la commission d'experts du comité des sanctions de l'ONU, les armes cubaines retrouvées à bord du navire nord-coréen violent 'sans qu'il y ait de doute' les sanctions des Nations unies, ce qui valide la position du Panama (...)", selon le ministre de la Sécurité panaméen. Des enquêteurs panaméens ont arraisonné le Chong Chon Gang en juillet près de l'entrée Atlantique du canal de Panama, avec un renseignement disant qu'il transportait de la drogue. Des armes ont été découvertes à bord, en provenance de Cuba. Une équipe de six experts du Conseil de sécurité s'est rendue au Panama pour établir si les armes retrouvées violaient l'interdiction en place depuis sept ans sur les transferts d'armes à la Corée du Nord, du fait de son programme de mise au point de missiles et d'armes nucléaires. Au total, après la découverte des armes, Cuba a reconnu qu'il avait expédié 240 tonnes d'armes "obsolètes", dont deux MiG, 15 moteurs de MiG et neuf missiles antiaériens, afin qu'ils soient réparés en Corée du Nord puis renvoyés à Cuba. (Belga)

Nos partenaires