Armes nucléaires - Le gouvernement fédéral n'a jamais pris de décision formelle ou informelle, selon De Crem

13/09/13 à 20:34 - Mise à jour à 20:34

Source: Le Vif

(Belga) Le gouvernement fédéral ou l'un de ses ministres n'a jamais pris de décision formelle ou informelle à propos d'une modernisation des armes nucléaires qui seraient entreposées à Kleine-Brogel, a expliqué vendredi le ministre de la Défense, Pieter De Crem, sur les ondes de la VRT.

Armes nucléaires - Le gouvernement fédéral n'a jamais pris de décision formelle ou informelle, selon De Crem

"Au niveau gouvernemental, nous n'avons pris aucune décision. D'aucune façon -qu'elle soit formelle ou informelle- il n'y a eu de 'moment de décision'", a déclaré M. De Crem. Le ministre a rappelé par ailleurs le contenu de l'accord de gouvernement: il y est dit que la Belgique soutiendra les initiatives qui peuvent accélérer la réductions des arsenaux d'armes nucléaires ou conventionnelles. Selon M. De Crem, il n'est pas question de faire primer la loyauté à l'OTAN sur l'accord de gouvernement. Les deux se rejoignent, estime-t-il. "Cela, on l'oublie parfois". Dans les rangs de la majorité, le député Dirk Van der Maelen (sp.a) a réclamé l'annulation de l'accord sur la modernisation des armes nucléaires qui se trouveraient en Belgique -s'il existe- parce qu'il n'est pas conforme à l'accord entre les six partis. D'après les quotidiens "Belang van Limburg" et "Gazet van Antwerpen", qui citent l'expert en arsenal atomique Hans Kristensen, la Belgique a conclu un accord en secret avec les Etats-Unis relatif à la modernisation des armes nucléaires sur son territoire. De nouvelles bombes doivent remplacer les ogives actuelles B61 sur le site de Kleine-Brogel. (Belga)

Nos partenaires