Armes: le Proche et Moyen Orient premiers clients de la Wallonie en 2011

13/11/12 à 17:38 - Mise à jour à 17:38

Source: Le Vif

(Belga) Le Proche et le Moyen Orient ont représenté à eux seuls 45 pc du montant des exportations de matériel d'armement wallon en 2011, a fait remarquer mardi le Groupe de Recherche et d'Information sur la Paix (GRIP) après la publication du rapport annuel de la Région wallonne.

Armes: le Proche et Moyen Orient premiers clients de la Wallonie en 2011

En 2011, 1.289 licences d'exportation d'armes ont été approuvées pour un montant de 644 millions d'euros. Le secteur ne semble pas avoir connu de perte de vitesse, note le GRIP, si l'on excepte la comparaison avec l'année 2009, exceptionnellement lucrative (805 millions d'euros). Le nombre de pays vers lesquels les entreprises wallonnes de ce secteur ont exporté s'élève à 73. Pour les trois quarts d'entre elles, la destination était un pays européen et d'Amérique du nord, avec les Etats-Unis en tête de liste (255 licences). Si l'on prend le montant des exportations, l'Arabie saoudite arrive en revanche largement en tête (253,4 millions d'euros pour 26 licences), suivi des Etats-Unis (77,2 millions d'euros), du Mexique (40,3 millions), de la France (38,4 millions), du Royaume Uni (37,7 millions) et du Koweït (30,5 millions). "Une année pas comme les autres'", juge le GRIP. Les transferts d'armes s'inscrivent dans le contexte du printemps arabe. Le GRIP relève l'autorisation d'une exportation de munitions vers l'Egypte pour 2,2 millions d'euros. Aucune information n'est fournie sur la date de l'octroi de licence et sur le destinataire, relève l'organisation. Il en a été de même pour le Koweït (30 millions d'euros, dont 28 millions d'euros de munitions), le Bahreïn (4,2 millions d'euros pour des munitions) et les Emirats Arabes Unis (1,2 million d'euros). (MICHEL KRAKOWSKI)

Nos partenaires