Armes chimiques: un ministre syrien accuse Londres et Washington de "mensonge éhonté"

27/04/13 à 16:32 - Mise à jour à 16:32

Source: Le Vif

(Belga) Les déclarations des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne sur l'utilisation éventuelle d'armes chimiques en Syrie sont un "mensonge éhonté", a affirmé samedi le ministre syrien de l'Information, Omran Ahed al-Zouabi, à la chaîne de télévision russe RT.

"Les déclarations du secrétaire d'Etat américain et du gouvernement britannique ne correspondent pas à la réalité et sont un mensonge éhonté", a déclaré le ministre syrien dans cette interview publiée en anglais sur le site de RT. "Je tiens à insister une fois de plus que la Syrie n'utiliserait jamais (d'armes chimiques), pas seulement parce qu'elle respecte la législation internationale et les règles d'une guerre, mais en raison de problèmes humanitaires et moraux", a ajouté M. al-Zouabi. Le ministre a estimé que le lobby anti-Assad à l'ONU utilisait la peur de l'arme chimique comme un nouveau moyen de pression politique et économique sur le gouvernement syrien. Le Premier ministre britannique David Cameron avait fait état vendredi de "preuves croissantes" de l'usage d'armes chimiques par le régime syrien, une escalade "extrêmement grave" de nature à encourager la communauté internationale à "faire davantage". De leur côté, les Etats-Unis ont reconnu pour la première fois jeudi que le régime syrien avait probablement utilisé des armes chimiques, probablement du gaz sarin, tout en soulignant que leurs renseignements n'étaient pas suffisants pour avoir la certitude que Damas avait franchi la "ligne rouge" tracée par Washington. Le président Obama a indiqué vendredi qu'il réagirait "avec prudence" à ces informations. (Belga)

Nos partenaires