Armée - SLFP-Défense veut que les médecins militaires suivent la formation de médecins du travail

03/07/13 à 08:14 - Mise à jour à 08:14

Source: Le Vif

(Belga) Les propos tenus par un ancien Inspecteur du travail, le Colonel Marc Lemmens, concernant la surveillance de la santé devant être réalisée par la médecine du travail au sein de la Défense "ne font que refléter la nécessité de faire face à la pénurie de médecins du travail", indique mercredi le SLFP-Défense dans un communiqué. "Pour pallier à ce manque, notre organisation défend l'idée que les médecins militaires puissent suivre la formation de médecins du travail."

La formation de médecins du travail d'une durée de 4 ans devrait non seulement faire l'objet d'un état d'avancement de la formation lors de chaque Comité de Concertation Bien-être, mais aussi de la désignation d'un maître de stage déjà médecin du travail, explique le SLFP. Ce dernier estime que "ce problème peut être résolu par la voie de l'ouverture d'esprit". "L'option proposée de former des médecins militaires à la médecine du travail sous de telles conditions est défendue depuis maintenant 3 ans par notre organisation", ajoute-t-il. L'ancien médecin militaire, Marc Lemmens, a dénoncé dans un livre la multiplication des accidents de travail et des suicides survenus à l'armée dans "un silence terrifiant". Dans cet ouvrage, intitulé "Les oubliés de la Grande Muette", l'ex-médécin dénonce aussi les infractions commises par le ministère de la Défense en matière de bien-être au travail, en particulier la surveillance de la santé qui doit être réalisée par la médecine du travail. Il en expose les conséquences sur la santé des militaires, qui subissent des blessures, des maladies et des décès qui pourraient être évités si tous les domaines du bien-être au travail étaient traités adéquatement de façon légale. (Belga)

Nos partenaires