Armée - Les appellations de brigadier et de maréchal des logis à nouveau admises

14/02/14 à 11:56 - Mise à jour à 11:56

Source: Le Vif

(Belga) L'armée a discrètement fait machine arrière en réhabilitant "dans la vie courante" deux appellations historiques de grade - elles dataient du 18ème siècle - supprimées le mois dernier, celles de maréchal des logis et de brigadier, a-t-on appris vendredi de source militaire.

Armée - Les appellations de brigadier et de maréchal des logis à nouveau admises

Ces appellations, gommées dans un souci de "simplification administrative" - mais d'usage dans certaines unités jadis montées, comme la cavalerie, les blindés, l'artillerie et la logistique -, "le sont toujours dans la vie courante de ces unités", précise une note de la Direction générale des ressources humaines (DG-HR) de la Défense, dont l'agence BELGA a obtenu une copie. Cette note interne datée de mercredi est présentée comme un "erratum" à une autre, diffusée le 22 janvier et qui supprimait les dénominations de maréchal des logis et de brigadier pour les remplacer respectivement par celles - plus courantes et déjà en usage dans la plupart des unités - de sergent et de caporal. Les deux grades disparaissent donc "administrativement" à la suite de l'entrée en vigueur, le 1er janvier dernier, du nouveau statut des militaires et des candidats militaires du cadre actif, connu sous l'appellation de "G1". Mais ils restent toutefois autorisés au quotidien, par exemple pour les artilleurs. Le Syndicat national des Militaires (SNM) avait déploré la disparition de "cette petite particularité (qui) faisait partie des nombreux aspects de la vie militaire des unités qui renforcent l'esprit de corps". Les grades de maréchal des logis et de brigadier sont un héritage de l'armée française. Celui de maréchal-des-logis-major date par exemple de 1776. (Belga)

Nos partenaires