Argentine: perpétuité pour trois militaires 40 ans après un massacre

15/10/12 à 20:58 - Mise à jour à 20:58

Source: Le Vif

(Belga) Trois militaires argentins ont été condamnés lundi à la peine de prison à vie, 40 ans après le massacre de 16 guérilleros dans une prison de la Marine en 1972 à Trelew (sud), a annoncé une responsable du ministère de la Justice.

Les trois condamnés sont les anciens officiers Luis Sosa, Emilio Del Real et Carlos Marandino. Deux autres militaires ont été acquittés tandis que l'Argentine demandera aux Etats-Unis l'extradition d'un sixième militaire, Roberto Bravo, a expliqué la directrice des affaires juridiques, Andrea Gualde. Vingt-neuf guérilleros, dont plusieurs dirigeants des Montoneros (péronistes de gauche) et de l'Armée révolutionnaire du peuple (marxistes), s'étaient évadés de façon spectaculaire d'une prison de Rawson, la capitale de la province de Chubut (sud), le 15 août 1972, sous la dictature du général Alejandro Lanusse (1971-1973). Mais 19 d'entre eux sont arrivés en retard à l'aéroport, alors que l'avion de ligne, qui avait été détourné et les attendait, décollait avec à son bord les dix autres guérilléros. Le groupe resté sur place, cerné à l'aéroport, donnera une conférence de presse et acceptera ensuite publiquement de se rendre contre la promesse d'avoir la vie sauve. Or, 16 d'entre eux seront exécutés le 22 août dans une prison de la Marine à Trelew, un massacre présenté à l'époque comme la conséquence d'une nouvelle tentative de fuite. Cet événement marquera un tournant dans la spirale de violences dans laquelle sombrera le pays avant même la dernière dictature (1976-1983). (MUA)

Nos partenaires