Arco - Pas de commentaire de la N-VA "pour ne pas compromettre une solution pour les coopérants"

03/07/14 à 14:59 - Mise à jour à 14:59

Source: Le Vif

(Belga) Le député N-VA Peter Dedecker a réagi avec modération à la décision de la Commission européenne sur la garantie octroyée à Arco. Pour le député, la décision est conforme aux attentes. Il maintient qu'une solution doit être trouvée pour les 800.000 coopérants Arco, mais souligne que la solution fera partie des négociations gouvernementales et il ne souhaite faire aucun commentaire "pour ne pas compromettre une solution".

Peter Dedecker est le député N-VA qui avait accusé l'ACW d'irrégularités dans la débâcle Dexia. Il avait accusé la direction de fraude et affirmait qu'elle avait trompé les coopérants d'Arco. "Les coopérants doivent récupérer leur argent auprès de ceux qui les ont trompés en toute connaissance de cause, c'est-à-dire les dirigeants de l'ACW. Ce n'est qu'après qu'on doit regarder ce que les pouvoirs publics peuvent faire pour eux", avait-il écrit dans un livre. Jeudi, le ton du député était un peu plus nuancé, après que la Commission européenne a indiqué que la garantie octroyée par l'Etat belge est contraire au droit européen. "La décision de la Commission européenne est en ligne avec ce que nous attendions. Nous avons toujours dit que cette garantie étatique est caduque", commente-t-il. Le parti maintient qu'il faut trouver une solution pour les 800.000 coopérants Arco. "Nous ne pouvons pas laisser tomber les personnes dupées. Mais il faut aussi dégager les responsabilités dans cette affaire, et cela n'a toujours pas été fait à l'heure actuelle", poursuit-il. Comme cette solution sera discutée lors des négociations fédérales, la N-VA ne fera pas de commentaires, pour ne pas compromettre cette solution. "Il n'y a pas de place pour des petits jeux politiques", conclut le parti. (Belga)

Nos partenaires