ArcelorMittal: le gouvernement wallon se penche sur le dossier

19/09/12 à 09:48 - Mise à jour à 09:48

Source: Le Vif

(Belga) Les principaux ministres du gouvernement wallon se sont retrouvés mercredi matin à Bruxelles pour évoquer le dossier ArcelorMittal. Ils entendront notamment le rapport d'un expert désigné par l'exécutif pour analyser la viabilité financière du plan de sauvetage de la phase à chaud à Liège, présenté à la fin du mois de juin par les syndicats, bien avant l'annonce du retrait du plan d'investissement dans la phase à froid en raison du blocage des négociations sociales.

ArcelorMittal: le gouvernement wallon se penche sur le dossier

"Ce qui me paraît essentiel, c'est que le dialogue social reprenne", a souligné le ministre de l'Economie, Jean-Claude Marcourt (PS). "Il faut que le froid ait un avenir et on réfléchit à des alternatives pour le chaud", a-t-il ajouté. Selon le ministre, l'annonce du géant mondial de l'acier à propos du froid ne ruine pas le plan syndical même s'il ne s'avance pas sur le contenu de celui-ci. "Si ArcelorMittal veut se désengager du froid, pourquoi s'oppose-t-il au plan des syndicats? La volonté d'Arcelor a toujours été de ne pas se séparer du chaud pour des raisons de surcapacité industrielle et du froid parce qu'il s'agissait d'actifs stratégiques", a fait remarquer M. Marcourt. Le quotidien 'L'Echo' a évoqué dans son édition de mercredi un investissement de 300 millions d'euros à court terme pour permettre au bassin sidérurgique de se muer en un petit producteur indépendant et de 800 millions d'euros dans les cinq années à venir. (ERIC LALMAND)

Nos partenaires