Arabie: un avocat, éminent militant des droits de l'Homme, condamné à 15 ans de prison

06/07/14 à 18:58 - Mise à jour à 18:58

Source: Le Vif

(Belga) L'éminent militant saoudien des droits de l'Homme, l'avocat Walid Aboulkheir, a été condamné dimanche à 15 ans de prison pour insulte aux autorités, ont annoncé ses proches.

"L'avocat Walid Aboulkheir vient d'être condamné à 15 ans de prison, à autant d'années d'interdiction de voyage et à 200.000 riyals (54.000 dollars environ) d'amende", ont annoncé dans un tweet les proches de ce militant détenu depuis la mi-avril. "Je conteste ce jugement", a déclaré le militant à l'énoncé du verdict, selon la même source. La justice saoudienne avait ordonné le 16 avril l'arrestation de Walid Aboulkheir, arrêté au tribunal alors qu'il assistait à la cinquième audience de son procès pour insulte aux autorités. Avant son arrestation, M. Aboulkheir avait expliqué être poursuivi notamment pour "manque de respect aux autorités et formation de deux organisations". L'avocat faisait l'objet de poursuites dans plusieurs affaires liées à ses activités militantes. Amnesty International avait alors réclamé sa libération immédiate, affirmant qu'il était clair que M. Aboulkheir était puni "pour son travail protégeant et défendant les droits de l'Homme" et que sa détention est un "exemple inquiétant de la manière dont les autorités saoudiennes abusent du système pour faire taire la contestation". En octobre M. Aboulkheir avait déjà été condamné à trois mois de prison pour "insulte à la justice" et pour avoir signé il y a deux ans une pétition critiquant les autorités. Le même mois, il avait été arrêté pour avoir organisé une réunion "non-autorisée" de militants pro-réformes, avant d'être rapidement libéré sous caution. En mars 2012, il avait été interdit de voyager alors qu'il devait se rendre aux États-Unis pour assister à un forum organisé par le Département d'État américain. (Belga)

Nos partenaires