Après l'adoption du rapport climat, le CNCD demande à la Belgique de se positionner

06/02/14 à 12:32 - Mise à jour à 12:32

Source: Le Vif

(Belga) Après l'adoption mercredi par les députés européens du rapport d'Anne Delvaux sur des objectifs climatiques pour 2030, le CNCD-11.11.11 a appellé jeudi la Belgique à se positionner en vue du Conseil européen du mois de mars.

Le rapport porté par l'eurodéputée cdH Anne Delvaux préconise une réduction des émissions de CO2 de 40% et une augmentation de la part des énergies renouvelables de 30% d'ici à 2030. Il fixe aussi un troisième objectif contraignant, de 40%, en matière d'efficacité énergétique d'ici 2030. Ce rapport d'initiative a été précédé de quelques semaines par une proposition de la Commission européenne contenant un seul objectif contraignant. Le CNCD-11.11.11 souhaite des objectifs encore plus stricts, soit "au moins 55% de réductions d'émissions de gaz à effet de serre (par rapport à 1990), 45% d'énergies renouvelables dans le mix énergétique et 40% d'efficacité énergétique". "Le CNCD-11.11.11 demande à nos ministres belges de fixer ses objectifs 2030 en tenant compte de la voix des citoyens européens et des recommandations scientifiques du GIEC", indique l'organisation dans un communiqué. (Belga)

Nos partenaires