Appel Liège - Viols intrafamiliaux à Rochefort: les prévenus plaident l'acquittement

30/05/14 à 13:51 - Mise à jour à 13:51

Source: Le Vif

(Belga) Les différents prévenus accusés d'avoir commis des viols et attentats à la pudeur à répétition sur une jeune fille durant plus de dix ans à Rochefort ont plaidé leur acquittement vendredi matin devant la cour d'appel de Liège. L'arrêt interviendra le 30 juin.

Les faits s'étaient produits de 2001 à 2012 à Jemelle (Rochefort), dans le cadre de parties de chasse auxquelles la victime et sa famille participaient comme traqueurs. La jeune fille était âgée de huit ans au moment des premiers faits. Elle avait été été victime de viols répétés pendant 11 ans. Parmi ses abuseurs figurent son père, son parrain et un chasseur. La mère de la victime, coauteur des viols pour avoir fermé les yeux sur une situation dont elle avait connaissance, est également poursuivie. Deux frères, condamnés comme auteurs de viols, n'ont pas fait appel de leurs condamnations. Le parquet a réclamé contre les quatre prévenus des peines de 9 ans de prison contre le père, 6 ans contre la mère, 8 ans contre le parrain de la jeune fille et 7 ans contre un chasseur. Le père de la victime, qui se disait victime d'une erreur judiciaire, avait déjà réclamé son acquittement. Les autres prévenus ont également plaidé leur acquittement vendredi matin. Me Dessy, avocat du chasseur, a estimé que les accusations ne reposent sur aucune preuve précise ou concordante. L'avocat de la mère de la victime, Me Rodeyns, a plaidé l'irrégularité des poursuites et l'acquittement. La défense du parrain, Me Boulpaepe, a contesté les viols reprochés à son client. (Belga)

Nos partenaires