Appel Liège - Le parquet réclame l'acquittement d'un commissaire de police

29/01/14 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet général a réclamé mercredi devant la cour d'appel de Liège l'acquittement d'un commissaire divisionnaire de police qui avait été inquiété pour des faits de faux, menaces et violation du secret professionnel. L'affaire s'est considérablement dégonflée après plusieurs années de procédure mais le policier en a déjà payé de lourdes conséquences.

Actif dans la section criminelle liégeoise, ce commissaire divisionnaire était réputé pour avoir participé à la résolution de nombreuses affaires. Le 3 novembre 2011, il avait été appelé par un avocat qui avait son bureau à proximité du palais de justice et qui figurait parmi ses connaissances. Arrivé au bureau de cet avocat, ex-conseil de Marcel Habran, le commissaire s'était retrouvé en présence d'un homme qui était recherché par la justice. Cet homme avait ensuite prétendu qu'il avait été piégé par l'avocat et le policier. Mais ce dénonciateur était ensuite apparu en totale contradiction. En première instance, le tribunal avait acquitté le commissaire divisionnaire. Le parquet avait cependant décidé de faire appel dans ce dossier qui divise certaines sections de la police liégeoise. En appel, le parquet général a cependant mis l'accent sur le doute et sur la nécessité d'acquitter le commissaire. La défense, Me Biémar, a confirmé sa demande d'acquittement. Depuis l'initiation de la procédure, le dossier a eu de lourdes répercutions sur la carrière professionnelle et sur la vie privée du commissaire. L'arrêt sera rendu le 26 février. (Belga)

Nos partenaires