Appel Liège - L'ex-Bourgmestre de Modave condamné pour harcèlement

14/02/13 à 11:51 - Mise à jour à 11:51

Source: Le Vif

(Belga) La cour d'appel de Liège a condamné jeudi Jules Lambrette, l'ex-Bourgmestre de la commune de Modave, à une amende pénale de 3.200 euros à la suite de faits de harcèlement sexuel et moral. L'homme avait adopté des comportements déplacés à l'égard de la chef des travaux de la commune entre 2005 et 2007.

Jules Lambrette avait toujours nié les faits qui lui étaient reprochés. Condamné en première instance à Huy à une peine de 4 mois avec sursis, il avait plaidé son acquittement devant la cour d'appel de Liège. Mais la cour d'appel n'a pas suivi ses arguments principaux et a déclaré les faits établis. Par contre, la cour d'appel a constaté le dépassement d'un délai raisonnable et a ramené la sanction à une simple amende de 3.200 euros (ou subsidiairement 3 mois de prison). Entre août 2005 et novembre 2007, l'ex-Bourgmestre PS de Modave avait commis des faits de harcèlement moral et sexuel à l'égard d'une dame de 28 ans qui était chef des travaux dans sa commune. Si le prévenu niait catégoriquement les faits, la victime évoquait pour sa part une forme de chantage dans le cadre d'une procédure de nomination. Selon la victime, qui s'appuyait aussi sur les témoignages de collègues, Jules Lambrette lui avait notamment proposé de lui donner les questions d'un examen en échange d'un dîner et d'une nuit dans un hôtel-restaurant de Hamoir. La dame avait refusé. Elle avait par ailleurs réussi son examen et avait accédé à sa nomination. Le dossier évoquait aussi la présence constante de Jules Lambrette auprès de la dame qu'il avait tenté d'embrasser à plusieurs reprises. (COR 505)

Nos partenaires